Un partout, la balle au centre

Après un lever en douceur, NumberOne se dirige vers le premier petit-déjeuner de la semaine où attendent son mug de lait, une tranche de brioche industrielle (sans acides trans.), éventuellement un casse-croûte (uniquement celui au clin d’œil). Alors que son paternel lui verse un verre de jus d’orange (non pressée), cet ado en devenir s’insurge :

– Mais pourquoi tu sers mon jus d’orange ? C’est moi qui voulais le faire !

– Tu le feras quand tu seras plus grand, sinon tu en verses partout…

– Hé bien, moi, quand j’aurai ton âge, hé bien toi, tu seras vieux !

(je souris intérieurement, merci mon fils de me donner de quoi remplir les pages de ce blog)


Le petit-déjeuner avalé, je commence à enlever le couvert de la table et provoque illico le courroux du garçon :

– Nan, c’est pas là que ça se range les BN, tu t’es trompée ! Tu fais n’importe quoi…

On ne dit pas ça à sa maman. Et, puis je fais comme je l’entends (jeune insolent) !

– Hé bien, moi, quand j’aurai ton âge, hé bien toi…

– Je sais. Mais file t’habiller maintenant, tu vas être en retard pour l’école !


Du haut de ses 5 ans, NumberOne a des velléités d’indépendance et de commandement… Les Tontons observeraient que, décidément, « ça part sévère les droits de succession »

Publicités

12 commentaires sur « Un partout, la balle au centre »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s