Coming-out

Hier soir, alors que mon Demi et  NumberOne partaient voir Tintin en avant-première,  j’ai lourdement insisté pour qu’ils emportent une couverture (mon côté mère poule sans doute, à moins que ce ne soit la lassitude de devoir courir chez le médecin pour une rhino, une angine, une laryngite, une trachéite, une bronchite, rayez la mention inutile). Selon mon conjoint, le cinéma ne serait climatisé qu’en été et je prétendais le contraire. In-fine, j’ai gagné : ils sont partis en soupirant, la polaire estampillée Flash Mac Queen sur le bras.

J’ai profité que NuméroBis soit sur le pot pour desservir la table puis, machinalement, regarder le programme TV du soir. Je me suis arrêtée sur celui de France 3 « Les Robins des Pauvres » de Frédéric Tellier. Ni la médiocrité du titre, ni le genre (Plus Belle la Vie, Louis la Brocante), habituellement diffusé sur la chaîne, ne m’ont freinée et tant mieux. Ce téléfilm reprend l’histoire vraie de deux frères grecs qui, indignés par la pauvreté engendrée par la crise financière, ont réalisé des casses pour venir en aide à la population démunie. L’un d’entre eux, arrêté par la police, s’est même évadé pour continuer ses forfaits. Ici, l’action a été déplacée au Cantal, probablement pour provoquer une plus grande empathie de la part des téléspectateurs. Deux frères, interprêtés par Nicolas Giraud et Aurélien Wiik, outrés par l’expulsion de leurs amis, décident de leur venir en aide en cambriolant la maison cossue de leur propriétaire. Ce sera, pour eux, le point de départ d’actions qui les engagera dans une cascade de braquages pour aider ceux en détresse.

J’ai regardé un téléfilm sur France 3 et j’ai aimé ça. Outre le côté romanesque, j’ai apprécié le montage de ce téléfilm qui aurait très bien pu être porté au cinéma tant la prise de vue, le scénario, les dialogues, le jeu des acteurs étaient excellents. Une perle dans le paysage audiovisuel.

Pour la petite histoire, NumberOne et son papa sont rentrés du cinéma quelques minutes après la fin de la fiction. En guise de salutations, ce dernier a eu ces mots : « Tu as bien fait d’insister pour la couverture, il faisait si froid dans la salle que nous avons été obligés d’enlever nos pulls ! ».  

Quant à Tintin, il semblerait que cela plaise au plus grand nombre. Mon Demi a précisé que cela ne conviendrait vraisemblablement pas au Tintinophiles avertis puisque l’histoire s’étend sur deux albums et qu’elle élude certains éléments clés. NumberOne, lui, a remarqué en pouffant que le Tintin du cinéma n’était pas le même que celui des bandes-dessinés.

 
EDIT 1 : pour une réelle critique, je vous invite à visiter le blog de Nipette qui publiera prochainement
son avis sur Tintin (en ligne ici).
EDIT 2 : pour ceux et celles qui souhaiteraient voir le film il est dispo en VOD pendant 7 jours ici.  
Publicités

9 commentaires sur « Coming-out »

  1. J’admire le talent de synthèse pour inciter les gens à regarder les téléfilms SOUVENT bien plus géniaux que les trucs au ciné.
    Tu devrais faire speakerine.

    1. J’hésite : entre l’ironie et la réelle admiration concernant mon talent de synthèse (pour un billet rédigé à 5h30) ou mon potentiel avenir de speakerine (mais n’ont-elles pas disparu du PAF ?)…. 🙂

  2. Bravo pour la couverture. Mieux vaut prévenir que guérir ! J’ai la chance d’échapper à Tintin, mon fils est maintenant trop grand et je déteste les films en images de synthèse.
    Du coup tout le monde était content de sa soirée ? Cool !

    1. Je gèle toujours au cinéma un gilet supplémentaire ou mieux une couverture (c’est mon côté mémère) est indispensable…. Je ne regrette pas ma soirée TV, le téléfilm était réellement excellent et je fais partie de ces hérétiques non-tintinomaniaques (je ne reviendrais pas non plus sur les considérations Diderotiennes d’Hergé).

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s