Au voleur !

La scène s’est déroulée hier alors que je m’apprêtais à cuisiner un poulet façon colombo. Le larcin s’est probablement produit sous mes yeux, sans que je doute de quoi que ce soit. Je me suis dirigée vers le jardin en quête de carottes restées enfouies dans la terre.

Après m’être enfoncée à plusieurs reprises dans les galeries des taupes qui font de mon jardin « taupe-city », je commence à bêcher pour faire sortir mes précieux tubercules orange. Je me félicite d’avoir conservé une partie de la production en terre pour les garder fraîches (et non flétries comme le reste stocké dans du sable à la cave).

Au premier coup de fourche, je sors quelques beaux spécimen, un peu véreux hélas ; l’an prochain je prendrai les dispositions nécessaires (sans utiliser la chimie). Je reprends ma tâche et c’est à ce moment là que je la vois. Une carotte d’apparence banale mais à peine déterrée, une surprise m’attend : voyez plutôt !

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
Alors, à votre avis, c’est un mulot ou un campagnol qui m’a carottée ?
 
 
 

Rendez-vous sur Hellocoton !

Publicités

8 commentaires sur « Au voleur ! »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s