Errare Cambroussium Est

Il pleut. Les différentes activités de coloriage, cuisine, playmobil et jets d’objet non contondant ne suffisant plus à distraire NumberOne et sa sœur, je propose une alternative qui sera acceptée : la télévision.

Je camoufle le dvd de Tchoupi & Doudou qui me chauffe d’autant plus les oreilles que mes loupiots imitent à la perfection les jérémiades du pseudo-pingouin (?)  dont le bruit rappelle un croisement entre une perceuse et un moteur de mobylette troué. Le substitut est le dessin-animé Franklin. Dans cet épisode, la tortue héroïne réclame un animal de compagnie à ses parents qui, après une petite période de refus suivie d’une mise à l’épreuve, acceptent (sont inconscients). C’est alors que, m’adressant à mon Demi rentrant du travail, je lui fais la réflexion suivante :

C’est quand même curieux un animal qui s’apprête à prendre un autre animal de compagnie…

Forte de cette remarque hautement spirituelle, je m’attends à un acquiescement de la part de celui qui partage ma vie :

Et toi, t’es quoi ? Tu n’es pas un animal ?

Entre nous, je n’ai pas pu lui répondre : je me suis sentie bête…

EDIT : Hier, par jeu, NuméroBis m’a craché au visage. Elle tiendrait donc plus du lama. Je cherche encore pour NumberOne, quoique vu sa propension à bondir constamment, je pense fortement à un kangourou.
Rendez-vous sur Hellocoton !

Publicités

4 commentaires sur « Errare Cambroussium Est »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s