Malice

Lors d’une soirée, une vénérable dame que je connais depuis mes plus jeunes années, regardait l’assistance d’un œil bienveillant et vif malgré l’heure avancée de la nuit. Son voisin se pencha alors vers elle et lui tint ce propos :

– Vous tenez le coup ? Vous n’êtes pas trop exténuée ?

Sereine, elle répondit que cela viendrait plus tard, que pour l’heure, elle profitait du spectacle de bonheur qui se jouait autour d’elle. Elle se tourna alors vers moi :

– Je serais fatiguée dans quatre jours.

Malgré moi, je songeai alors aux nuages noirs qui s’étaient abattus quelques semaines auparavant, qui l’avait touchée au plus profond de son être. Je m’apprêtai à poser ma main sur la sienne et lui offrir un sourire de compassion. Elle observa à nouveau la scène et, malgré son âge respectable, ajouta avec une pointe d’amusement dans la voix :

Oh…  et puis, avec le travail que j’ai…

Je n’ai pas eu à sourire. J’ai ri.

Rendez-vous sur Hellocoton !

Publicités

14 commentaires sur « Malice »

  1. J’adore les petites vieilles (et je dis ça presqu’amoureusement) qui ont l’oeil qui pétille encore et toujours. Ma voisine a eu 89 ans hier, sa petite-fille est mon amie, et quand elle nous voit ensemble remonter de l’école par son jardin, elle nous crie de sa balancelle « alors les jeunes, on traîne la patte? » J’adore.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s