Bouh !

S’il y a une fête que je n’ai jamais adoptée, c’est Halloween. Ce n’est pas tant le folklore plutôt sympathique d’une abondance de courges et cucurbitacée se baladant ou stationnant dans les rues. Non. C’est plutôt l’enveloppe marketing qui l’entoure, les déguisements qui ne tiendront pas plus longtemps qu’une soirée, les bonbons de qualité médiocre et, pour certains, l’angoisse de devoir manger des citrouilles, potirons et consorts.

Alors bien évidemment, j’ai cédé. Dans un premier temps, j’ai acheté les bonbons pour les enfants qui passeraient à la maison. Treats or Tricks. Aucun n’est passé. Des petits malins en revanche se sont amusés à décorer les maison des alentours. Au lancer d’oeufs. Treats or Tricks, ils ont choisi. Par chance, ils n’étaient pas pourris. Ils n’avaient probablement pas eu l’envie de patienter, du moins c’est ce que les policiers de ronde ont indiqué dans le journal. C’était futé : l’année suivante, ils auraient suivi ces astucieux conseils… s’ils avaient su lire.

Et chez vous ? Est-ce l’occasion de faire la fête ou la soupe à la grimace ?

Chaque mercredi, la joyeuse troupe des premières fois composée de ZetteMHFCathyPapilucMentaloLilithJoufflettel’Herbe folleLaurentClemlamatriochka, Cerysettedesbois, Léia… se réunit pour disserter sur un sujet défini ensemble. Le thème de cette semaine : « premier Halloween ».

Rendez-vous sur Hellocoton !

Publicités

16 commentaires sur « Bouh ! »

  1. Je ne comprends pas cet engouement pour une fête qui ne nous appartient pas, de plus c’est le comble du mauvais goût, de la mocheté.
    Chez nous pas de gosses pour quémander des bonbons, il faut monter un chemin de 100m et comme ils sont fatigués de naissance ces petits…..

  2. Mes sorcières ont rapporté 2 tonnes de bonbecs et étaient heureuses comme tout… Sinon c’est tellement pas de ma génération ce truc… MAIS SUIS DÉSOLÉE, un bon potiron farci, ça déchire du squelette !!!

  3. Je suis une adepte des potirons et autres citrouilles
    Pour ce qui est d’Halloween, je ne l’ai jamais fêté ce n’est pas non plus dans mes « traditions ».
    Bien sûr ça plaît à ma fille mais elle ira pas jusuqu’à chercher des bonbons à l’extèrieur.
    Si cette année elle a quand même participé à un atelier « découpe de citrouille » et j’en ai profité pour faire un gâteau à base de citrouille

    1. Je vois bien une soupe potirons, lait de coco (ou mieux crème de coco) et crevettes, un soupçon de citronnelle et peut-être un peu de coriandre et de piment… J’ai même envie de tester la chose ce WE…

      Ta fille a découpé des citrouilles ??? On fait pas ça avec des objets à bouts pointus et coupants (brrr, ça fait vraiment peur Halloween).

  4. En même temps, l’enveloppe marketing française est quasi inexistante… Et elle c’est tellement rien par rapport au véritable principe de Samhain !

    1. Je suis d’accord, elle est inexistante Aujourd’hui. Il y a une dizaine d’années quand quelques marketeux ont tenté de faire monter la sauce, le matraquage était autrement plus important.

    1. C’est probablement une question de génération ; les plus jeunes d’entre nous semblent l’apprécier (mais cet événement aurait-il autant de succès s’il n’y avait pas de bonbons à la clef ?).

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s