Note de sévices

Chers monsieur et madame Virus,

Nous nous côtoyons jours et nuits depuis peu mais je suis au regret de vous demander de bien vouloir me lâcher la grappe une demi-douzaine heures par 24 h, la nuit (non négociable). J’attire votre attention sur le détail que votre hôte doit rester en vie pour assurer la prolifération de votre espèce.

En vous remerciant,
Ou pas.

Cambroussienne au pays des catarrheux

Publicités

4 commentaires sur « Note de sévices »

  1. Précise-leur où ils doivent aller ! Ils seraient tentés de passer par chez moi, d’ailleurs ils font quelques apparitions de temps en temps, rien de bien méchant mais assez pour avoir peur qu’ils restent toute la vie.
    M et Mme Virus, vous connaissez Pétaouchnok ? Bah c’est par là, tout droit et un peu à gauche.
    Mme Cambroussienne, je vous envoie Mme Guérison et M. Jemesensbeaucoupmieux.
    Bises !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s